Réforme des retraites: Michel Onfray déplore un "mépris du peuple depuis des années"

Michel Onfray, le 19 janvier 2023, sur BFMTV - BFMTV
Michel Onfray, le 19 janvier 2023, sur BFMTV - BFMTV

Plus d'un million de personnes se sont rassemblées dans les rues de France pour protester contre la réforme des retraites, selon le ministère de l'Intérieur. Invité à s'exprimer sur les raisons de la colère des Français, Michel Onfray a déclaré comprendre sur BFMTV "que les gens n’aient pas envie de travailler jusqu’à un âge impossible et d’être mal payés".

Selon l'essayiste et philosophe, "il y a une espèce de fatigue généralisée [...] un profond mépris du peuple depuis des années, depuis Maastricht (traité fondateur de l'Union européenne en 1992, NDLR)".

Il a développé son point de vue: "Quiconque parle du peuple est un populiste, un populiste est un démagogue, c’est donc un type d’extrême droite et puis on est tout de suite un nazi, un fasciste, un antisémite, etc."

Revenant au cas concret de la réforme des retraites portée par le gouvernement d'Élisabeth Borne, Michel Onfray a suggéré que le choix des Français soit demandé via un référendum. "Si Macron est légitime, il n’a qu’une seule chose à faire: un référendum", a-t-il demandé. Mais, pour lui, "il ne le fera jamais".

Article original publié sur BFMTV.com