Réforme des retraites : "Jean-Paul Delevoye est considérablement fragilisé", estime René Dosière

franceinfo

"Jean-Paul Delevoye est considérablement fragilisé", estime dimanche 15 décembre sur franceinfo René Dosière, le président de l'Observatoire de l'éthique publique et ancien député PS. Le haut-commissaire aux retraites a déclaré samedi 13 mandats, dont 11 bénévoles, soit de dix de plus que dans la version initiale de sa déclaration d'intérêts transmise à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Pour René Dosière, il est "invraisemblable" que ni le Premier ministre ni la Haute autorité "n'aient été en mesure de faire respecter la Constitution".

franceinfo : Que vous inspire la situation de Jean-Paul Delevoye ?

René Dosière : La Constitution interdit toute rémunération avec un poste de ministre. Et je relève que cette disposition a été ignorée non seulement par l'intéressé, il l'a d'ailleurs reconnu, mais également par le Premier ministre, puisque le secrétariat général du gouvernement avait reçu le double de la déclaration de Delevoye. Et d'autre part, cela a même été ignoré par la Haute autorité pour la vie publique, qui a reçu la déclaration le 15 novembre et qui ne l'a publiée que le 7 décembre, donc elle avait le temps de le voir. Le fait que (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi