Réforme des retraites : Le gouvernement ouvre la porte à des mesures plus « coercitives » pour l’emploi des seniors

Réforme des retraites : Le gouvernement ouvre la porte à des mesures plus « coercitives » pour l’emploi des seniors

travail - Le gouvernement mise d’abord sur un « index seniors » destiné à faire changer les comportements des entreprises, mais qui laisse les syndicats largement dubitatifs

C’est un dossier indispensable pour réformer les retraites. Le gouvernement a ouvert la porte dimanche à des mesures plus « coercitives » afin de favoriser l’emploi des seniors dans les entreprises, à la veille de présenter en Conseil des ministres la réforme des retraites, qui prévoit notamment un recul de l’âge de départ à 64 ans.

L’exécutif pourrait-il muscler son projet de loi, afin de le rendre plus contraignant en matière d’emploi des seniors ? « Mais pourquoi pas », a répondu dimanche le porte-parole du gouvernement Olivier Véran sur BFMTV. « Vous savez que nous ne sommes pas sur une ligne coercitive de but en blanc, on a plutôt tendance à faire confiance aux gens. Mais s’il faut qu’on mette en place des garde-fous pour assurer que les seniors ont toute leur place dans l’entreprise… », a-t-il poursuivi.

L’index seniors ne convainc pas les syndicats

« C’est quand même fort de café que la France soit un pays dans lequel on ne reconnaîtrait pas à des gens qui ont de l’expertise, de l’expérience, du savoir faire et ont envie de bosser cette capacité à le faire valoir », a-t-il ajouté. Samedi soir, le ministre des Comptes publics Gabriel Attal avait de son côté affirmé au Parisien que sur ce point l’exécutif était « très ouv(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Retraites : Olivier Dussopt défend une réforme « redistributive » qui va « rétablir un maximum d’égalité »
Réforme des retraites : Vous reprendrez bien un peu de « pédagogie » des réformes ?
Réforme des retraites : « Vivre l’instant présent »… Comment les jeunes de 20 ans voient leur vie en 2067