Réforme des retraites : Franck Riester admet que les femmes seront pénalisées, la gauche ironise

UGO AMEZ/SIPA

inégalités - Franck Riester a admis que les femmes seraient «un peu pénalisées» par le report de l'âge légal de départ à la retraite

La gauche jubile. Farouchement opposée au projet de loi sur les retraites du gouvernement, elle a chaleureusement applaudi une déclaration de Franck Riester. Les femmes « sont un peu pénalisées par le report de l’âge légal, on n’en disconvient absolument pas », a ainsi convenu le ministre des Relations avec le Parlement lundi sur Public Sénat, car, a-t-il rappelé « les trimestres par enfant ne jouent pas sur le report de l’âge, ils jouent sur la durée de cotisation ». De quoi provoquer une pluie de commentaires à gauche de l’échiquier politique.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.



« Même le gouvernement finit par reconnaître que les femmes seront "pénalisées" par le report de l’âge légal. Plus les jours passent et plus tout démontre l’injustice de ce projet », a tweeté le premier secrétaire du PS, Olivier Faure. « Décidément, la Macronie est aux abois : écoutez-le, on n’aurait pas dit mieux », s’est exclamée l’eurodéputée LFI Manon Aubry. « Si c’est un ministre du gouvernement qui le dit… », a renchéri sur le réseau social l’a(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Réformes des retraites : Après une très forte mobilisation, le gouvernement sous pression
Retraites : La réforme, une avancée pour les femmes ? Pas pour toutes
Réforme des retraites : La France pourrait-elle adopter la méthode de grève par roulement des Britanniques ?