Réforme des retraites : FO lance un avertissement à Macron

·1 min de lecture

Le ministre de l'Économie l'assurait début juin, "la réforme des retraites reste une priorité". Une petite déclaration après des mois de mise sous silence en raison de la pandémie liée au Covid-19, qui n'avait pas manqué de faire réagir les responsables syndicaux. Dimanche 4 juillet dans Le Parisien, c'est au tour du patron de Force ouvrière, Yves Veyrier, de mettre en garde l'Élysée contre un retour prématuré du sujet avant la fin du mandat d'Emmanuel Macron.

Quelle serait la réaction du syndicat si le gouvernement touchait à l'âge légal du départ à la retraite (de 62 à 64 ans pour les générations nées après 1961) ? "Ce qui est certain, c'est que s'il remet sur la table la réforme des retraites, il nous trouvera sur son chemin", avertit Yves Veyrier, qui veut "donner la priorité aux emplois et aux salaires". Pour le leader du syndicat, il n'est en effet "pas possible" de faire de la réforme des retraites "un enjeu électoraliste". Il pointe du doigt le "risque de la surenchère" à quelques mois de la présidentielle.

>> A lire aussi - La réforme des retraites au programme d'un sommet social la semaine prochaine

Plus précisément, sur le passage de 62 à 64 ans, la mesure est qualifiée d'"illogique" notamment à cause de la crise sanitaire qui a touché des milliers de Français et qui a aggravé "les difficultés d'accès à l'emploi". "On ne va quand même pas imposer à ceux qui ont encore un emploi au moment de pouvoir prendre leur retraite de devoir travailler deux ans de plus", tonne Yves (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'appel au "sursaut" vaccinal des patrons de la CFDT et du Medef
Frappé par la foudre, un avion Boeing a été "exorcisé"
Des parents veulent faire changer le nom du célèbre assistant vocal d'Amazon
Pour la première fois dans le monde, un pays interdit l'élevage de saumons
Taxi, gendarmes… Une chaîne de solidarité pour un lycéen qui devait passer le baccalauréat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles