Réforme des retraites : Fabien Roussel appelle à la mobilisation, Clémentine Autain « ira dans la rue »

© Emma PROSDOCIMI/SIPA

Jour J pour les retraites. Ce Mardi, la Première ministre Élisabeth Borne va dévoiler les mesures pour la réforme voulue par Emmanuel Macron , alors que s’annonce déjà une opposition dans la rue et au Parlement, où la Nupes notamment est en première ligne face à cette réforme.

Fabien Roussel l’a encore rappelé mardi matin dans Les 4 Vérités  sur France 2. Pour lui, « cette réforme va entraîner le pays dans une crise profonde ». Alors que le gouvernement pourrait annoncer le relèvement de l’âge légal de départ à 64 ans au lieu de 62 actuellement, progressivement à partir de l’automne 2023, le secrétaire national du PCF déclare que « rien ne justifie d’augmenter l’âge de départ en retraite. Nous voulons un grand débat parlementaire (...) et sans 49-3 au bout s’il vous plaît ».

Une mobilisation des syndicats le 19 ou le 24 janvier ?

Par ailleurs, Fabien Roussel appelle à la « mobilisation avec le front syndical contre la réforme des retraites ». Même son de cloche du côté de certains Insoumis, comme Clémentine Autain, qui assure : « Évidemment qu’on ira dans la rue (...) et j’attends avec impatience la date de mobilisation choisie par les syndicats. Leur date sera la nôtre, cette unité syndicale est très précieuse », indique-t-elle sur BFMTV . Selon la députée, « le gouvernement s’est enfermé dans un monologue social, il n’a écouté personne, en piétinant le point de vue de la majorité des Français ».

Réunis en fin d’après-midi mardi à la Bourse du travail à Paris, les numéros un...


Lire la suite sur LeJDD