Réforme des retraites : Emmanuel Macron espère une mobilisation « sans débordements ni violences »

© Ludovic Marin / AFP

Une semaine après la présentation du projet de réforme des retraites par le gouvernement, la France connait ce jeudi son premier jour de mobilisation. Des milliers de personnes se sont rassemblées dans les rues de l’Hexagone pour montrer leur désaccord avec l’un des projets phares du quinquennat d’Emmanuel Macron .

Présent à Barcelone pour rencontrer le gouvernement espagnol, le président de la République a été interrogé sur cette journée de mobilisation : il a déclaré faire « confiance aux organisateurs de ces manifestations pour que cette expression légitime de désaccord puisse se faire sans créer trop de désagréments » pour la population française.

Une réforme « démocratiquement présentée, validée »

Emmanuel Macron a ensuite indiqué qu’il voulait que ce jour se déroule « évidemment sans débordements, ni violences, ni dégradations ».

Il n’a pas manqué de défendre son projet en parlant d’une réforme « démocratiquement présentée, validée », mais « surtout juste et responsable ». Selon lui, l’exécutif compte bien poursuivre ce projet de réforme « avec respect, esprit de dialogue, mais détermination et esprit de responsabilité. Il est bon et légitime que toutes les opinions, puissent s'exprimer ».


Retrouvez cet article sur LeJDD