Réforme des retraites : la droite « satisfaite », l’opposition de gauche et d’extrême droite très critiques

© Jacques Witt/SIPA

C’est un jour important pour le gouvernement d’Élisabeth Borne . La Première ministre a présenté mardi la réforme des retraites d’ores et déjà contestée par l’opposition et les syndicats. Il n’aura d’ailleurs pas fallu attendre longtemps pour que des personnalités politiques de gauche et d’extrême droite critiquent les annonces du gouvernement. Marine Le Pen a vivement réagi sur son compte Twitter : « Après avoir été élu grâce à la gauche et à La France insoumise, Emmanuel Macron va tenter désormais, avec le soutien de LR, de faire passer la retraite à 64 ans. »

Lire aussi - Retraites : Jordan Bardella, président du RN, veut « prendre la tête » de l’opposition sans les « blocages »

L’ex-candidate Rassemblement national (RN) à la présidentielle a alors fait savoir que les Français pouvaient « compter sur toute (leur) détermination pour faire barrage à cette réforme injuste ». Le président du parti d'extrême droite, Jordan Bardella, a qualifié sur BFMTV la réforme des retraites d'une « usine à gaz particulièrement complexe ».

Les membres de LFI en colère

Du côté de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon a dénoncé une « grave régression sociale », tandis que la cheffe des députés insoumis Mathilde Panot a pointé « un projet pour faire des économies, archaïque, injuste, brutal, cruel », concluant que « Mme Borne n'a honte de rien ».

« C’est la bagarre », a écrit la députée LFI Raquel Garrido sur Twitter jugeant que le chef de l’État « (Emmanuel) Macron n’est pas légitime ...


Lire la suite sur LeJDD