Réforme des retraites : Une dissolution en cas de motion de censure ?

Emmanuel Macron le 22 septembre 2022
STEPHANE MAHE / AFP Emmanuel Macron le 22 septembre 2022

STEPHANE MAHE / AFP

Emmanuel Macron le 22 septembre 2022

POLITIQUE - Dissoudre l’Assemblée nationale ? L’option n’est pas exclue par le président de la République en cas de censure des députés sur la réforme des retraites, a mis en garde le ministre du Travail Olivier Dussopt ce jeudi 29 septembre.

« Si toutes les oppositions se coalisaient pour adopter une motion de censure et faire tomber le gouvernement, il (le président de la République, NDLR) s’en remettrait aux Français et les Français trancheraient et diraient quelle est la nouvelle majorité qu’ils veulent. Et évidemment (…) nous serions en campagne pour que le président soit conforté », a affirmé Olivier Dussopt, chargé d’engager de nouvelles concertations sur les retraites à partir de la semaine prochaine.

Plus d’informations à venir...

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi