Réforme des retraites : discussions entre partenaires sociaux et Matignon

Entre avancées et impasses, la réforme des retraites fait toujours débat. Jeudi 13 février en matinée, Édouard Philippe recevait les partenaires sociaux pour des discussions autour de certains points du texte. D'abord, un accord a été trouvé sur la pension minimum pour ceux qui ont travaillé toute leur vie. Elle serait portée en 2025 a 85% du smic, et même pour ceux qui ont travaillé en temps partiel. Mais pas question d'aller au-delà pour le gouvernement, ce que regrette la CFDT de Laurent Berger. La retraite progressive ouverte au service public L'âge auquel il sera possible de bénéficier de la retraite progressive sera maintenu à 60 ans, elle sera en plus ouverte aux agents publics. Un dispositif qui permet de cumuler une pension tout en travaillant à temps partiel. En revanche, pas d'avancée sur le départ anticipé en retraite pour les métiers jugés pénibles. Les syndicats veulent élargir la prise en compte de la pénibilité aux postures difficiles, aux charges lourdes, aux vibrations et aux risques chimiques. Demande refusée pour l'instant par le gouvernement.