Réforme des retraites : dans les coulisses de la folle journée de la CMP

POLITIQUE - « Mascarade », « pacte d’amour avec LR »… La gauche n’a pas manqué d’expressions savoureuses pour qualifier toute la journée les débats de la CMP qui se tenaient ce mercredi à l’Assemblée nationale sur la réforme des retraites.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, malgré des débats qui se tenaient à huis clos, les parlementaires sont régulièrement venus commenter les faits et gestes de leurs adversaires tant devant les journalistes, qu’en live sur les réseaux sociaux, suscitant la grogne de la majorité.

La CMP est arrivée sans surprise à un accord en fin de journée. Les macronistes et la droite étant majoritaires dans cette instance, l’accord prévoit, sans surprise, le report de 62 à 64 ans de l’âge légal de départ en retraite, dénoncé par les syndicats et les oppositions de gauche et d’extrême droite.

Le vote des LR, toujours incertain

Le patron des députés LR Olivier Marleix a salué une « avancée » dans le compromis sur les retraites trouvé mercredi entre députés et sénateurs, même si selon lui certains dans son groupe « ne souhaiteront pas voter » la réforme.

La cheffe de file des députés La France insoumise Mathilde Panot a quant à elle dénoncé « un accord qui était déjà ficelé » et « une ambiance lunaire, comme s’il n’y avait pas de mouvement social ».

Le projet, sur lequel Emmanuel Macron joue aussi en partie ses galons de réformateur, doit maintenant être soumis à un vote jeudi matin au Sénat, où droite et centristes devraient lui assurer une victoire, puis l’après-midi à l’Assemblée, où le suspense demeure.

Les voix des députés du parti de droite Les Républicains, eux-mêmes divisés, sont cruciales pour le camp présidentiel qui ne dispose que d’une majorité relative à l’Assemblée. Si une majorité absolue n’était pas garantie, l’exécutif pourrait être tenté de dégainer l’article 49.3 de la Constitution qui permet d’adopter un texte sans vote.

À voir également sur Le HuffPost :

Réforme des retraites : La gauche ironise sur « l’amour » entre LR et la majorité dans la CMP

Manifestations du 15 mars : les chiffres de la mobilisation à Paris et en France