Réforme des retraites : la conférence de financement tournera-t-elle court comme les négociations sur l'assurance-chômage ?

Anne Brigaudeau

La CFDT a obtenu satisfaction. Comme elle le souhaitait, une conférence de financement, qui sera lancée le 30 janvier, rassemblera les partenaires sociaux. L'objectif est de trouver, avant fin avril, des solutions convenant à l'exécutif pour que le système de retraite soit à l'équilibre en 2027.

En échange, le gouvernement retire, provisoirement, l'application de l'âge pivot dès 2022, même si cette mesure s'appliquera bien lors de l'entrée en vigueur du système à points. De nouvelles négociations qui ne l'empêchent pas de présenter, vendredi 24 janvier, son projet de loi en Conseil des ministres.

>> Suivez la nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites dans notre direct

Dans quel état d'esprit vont se rencontrer syndicats, patronat et représentants de l'Etat ? Pour beaucoup, cette conférence de financement semble promise au même destin que les négociations sur l'assurance-chômage. Les partenaires sociaux ayant échoué à se mettre d'accord, l'exécutif avait repris la main, en février 2019. Et il avait imposé des mesures qui réduisent, retardent ou annulent l'indemnisation de plus d'un million de chômeurs. Le scénario sera-t-il le même ?

Une méthode comparable

Les similitudes ne manquent pas. Dans les deux cas, le parcours est fléché, tout comme les objectifs financiers à atteindre. Pour financer (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi