Réforme des retraites : cette concession proposée par Richard Ferrand qui pourrait séduire les syndicats

Emmanuel Macron souhaitait un "compromis rapide", le conflit autour de la réforme des retraites est entré, ce lundi 6 janvier, dans son deuxième mois. Les vœux du président, prononcés le 31 décembre, n’auront pas été entendus. Les syndicats les plus radicaux, CGT, FO et Sud, continuent à réclamer le retrait total de la réforme voulue par le gouvernement, quand l’Unsa et la CFDT rejettent toujours l’instauration d’un âge pivot, annoncé par le Premier ministre Edouard Philippe. Une formule qui installe une décote de la pension pour les personnes qui arrêtent de travailler avant 64 ans.

Si pour le moment, aucun ne semble céder, une mesure pourrait permettre au gouvernement de séduire les deux syndicats modérés. La proposition vient de Richard Ferrand, le président de l’Assemblée nationale. Dans les colonnes du Parisien, ce dernier avance l’idée de rendre temporaire la décote prévue avant l’âge pivot de 64 ans, à l’image de ce qui se fait au sein de l’Agirc-Arrco, les régimes complémentaires de retraite gérés par les syndicats eux-mêmes.

Sortir des postures

"Regardez le système des retraites complémentaires, celui de l’Agirc-Arrco que tout le monde connaît. Ce n’est rien d’autre qu’un système à points avec un âge pivot et une décote, plus forte d’ailleurs que celle proposée par le gouvernement puisqu’elle est de 10%. Mais une décote de trois ans, donc temporaire !", détaille ainsi ce macroniste de la première heure.

>> A lire aussi - Réforme des retraites : plus d’un million d'euros récoltés pour aider les grévistes

Selon lui, "puisque les partenaires sociaux gèrent déjà un tel système, c’est sans doute une source d’inspiration pour mettre en place un régime général à points avec âge pivot ou d’équilibre". Dans son interview au Parisien, le président de l’Assemblée nationale estime ainsi que "la volonté du gouvernement" et "le savoir-faire et l’expérience" des syndicats doivent permettre de "trouver des points de convergence".

Il appelle désormais les négociateurs à "trouver

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un corbillard écope d'une amende en plein enterrement
Les Français n'ont jamais acheté autant de logements... pour pouvoir les relouer
Un site propose maintenant d’obtenir un arrêt maladie sans se déplacer
Loto, Euromillions, My Million… 149 joueurs sont devenus millionnaires en 2019
Airbus : recrutement massif en vue en 2020 ?