Réforme des retraites : la CGT revendique des coupures de courant massives

Mardi matin, des coupures d'électricité « sauvages » ont touché les départements de la Drôme et du Pas-de-Calais, selon le gestionnaire du réseau, Enedis. Ces coupures massives ont visé les alentours de la commune de Saint-Vallier (Drôme), ainsi qu'une zone portuaire à Capécure et une zone commerciale à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Sur la zone portuaire, l'activité du site a également été perturbée par des manifestants bloquant le trafic de poids lourds.

Enedis condamne des « actes de malveillance »

Ces actes de sabotage auraient concerné au moins 2800 clients dans la Drôme, et jusqu'à 4000 personnes dans le Pas-de-Calais, a indiqué Enedis. A la mi-journée, le courant était partiellement rétabli, mais plusieurs milliers de personnes étaient toujours privées d'électricité, selon le distributeur.

« Enedis condamne fortement ces actes de malveillance » et a l'intention de « porter plainte », a déclaré Serge Martin, directeur territorial Nord-Pas-de-Calais.

À lire aussi Réforme des retraites : le secrétaire général de FO espère « deux millions de personnes » dans la rue

Les coupures ont été revendiquées par la CGT, qui proteste contre la réforme des retraites controversée du gouvernement. Le week-end précédent, le secrétaire général CGT Chimie Emmanuel Lépine avait appelé à « mettre à genoux l'économie française » pour obtenir gain de cause sur la réforme.

Au début du mouvement de contestation, la CGT Énergie avait déjà revendiqué des coupures de couran...


Lire la suite sur LeJDD