Réforme des retraites: Blanquer accuse LFI et les communistes de les pousser à utiliser le 49.3

1 / 2

Réforme des retraites: Blanquer accuse LFI et les communistes de les pousser à utiliser le 49.3

Le gouvernement passera-t-il "en force" pour adopter le projet de réforme des retraites? Pour l'heure, rien n'est acté mais le débat s'enlise à l'Assemblée nationale et les députés doivent encore analyser 34.500 amendements, déposés en grande partie par les élus de la France insoumise. Une stratégie, selon plusieurs membres de LaREM, pour "pousser le gouvernement au 49.3" et lui donner ensuite une image "fascistoïde", confie un ténor à l'AFP.

L'exécutif pourrait bien finir par dégainer cette arme constitutionnelle si l'opposition continue à jouer "l'obstruction", prévient sans détour ce dimanche Jean-Michel Blanquer, invité de BFM Politique.

"Aujourd'hui, nous ne souhaitons pas utiliser le 49.3, si on peut l’éviter on le fera", assure le ministre de l'Education nationale. Mais comment faire alors que les députés de la France insoumise tentent de "saboter le débat?", interroge-t-il. "Le gouvernement a une posture ouverte depuis le début, mais s’ils continuent à faire de l’obstruction, on répliquera avec le 49.3 qui est un moyen constitutionnel de faire avancer les choses", rappelle-t-il.

"Ennemis de la démocratie parlementaires"

De son côté, le chef de file des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon accuse la majorité de vouloir "interrompre le débat parce que ce débat les plombe", et de "chauffer l'opinion en donnant l'impression du chaos dans l'hémicycle" pour la préparer au recours à cet outil.

"Ils essayent de nous coller sur...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi