Une réforme des retraites avant 2022? L'exécutif temporise

·2 min de lecture

L'hypothèse d'une relance de la réforme des retraites avant la fin du quinquennat resurgit au grand dam des syndicats, le gouvernement assurant lundi que rien n'est arbitré.

L'hypothèse d'une relance de la réforme des retraites avant la fin du quinquennat resurgit au grand dam des syndicats, le gouvernement assurant lundi que rien n'est arbitré. Jean Castex a calmé le jeu devant la presse en marge d'un déplacement à Roussillon (Isère). "Le Président de la République a été très clair, il a indiqué que la réforme des retraites n'interviendrait pas tant que la situation sanitaire n'était pas largement maîtrisée et que la reprise économique n'était pas suffisante. Aujourd'hui, la crise sanitaire n'est pas encore complètement sous contrôle et la reprise mérite encore d'être affermie", a insisté le Premier ministre.

Selon "Les Echos", Emmanuel Macron voudrait pourtant "supprimer les régimes spéciaux de retraite et instaurer le minimum de pension à 1.000 euros" avant la fin de son mandat. Un objectif confirmé au Monde par "l'entourage du chef de l'Etat". Contacté par l'AFP, ce même entourage insiste pourtant sur le fait que "rien n'est arbitré", quand l'Elysée se refuse formellement à tout commentaire.

"On n'a jamais rien exclu par principe"

"On n'a jamais rien exclu par principe", a rappelé de son côté le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Ballon d'essai ou véritable intention? "Effet d'annonce électoraliste", réagit Michel Beaugas, secrétaire confédéral de Force ouvrière, qui y voit avant tout "de l'affichage politique pour draguer à droite". Sur le fond, il rappelle que tous les syndicats ont été reçus la semaine dernière à Matignon et qu'"on a tous dit non à une nouvelle concertation" sur les retraites avant l'élection présidentielle d'avril 2022.

Son homologue de la CFTC, Pascale Coton, précise que Jean Castex et la ministre du Travail, Elisabeth Borne, ont bien "parlé en quelques(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles