Réforme de la PJ : Gérald Darmanin maintient la réforme, les policiers vent debout

© Arthur Nicholas Orchard / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Jeudi, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a tenté de désamorcer l'hostilité des policiers à la réforme de la police judiciaire en recevant leurs cadres. Toutefois, selon des témoignages recueillis par l'AFP, sa volonté de maintenir le cœur du projet n'a fait que renforcer ce sentiment hostile.

Gérald Darmanin a tenté jeudi de désamorcer l'hostilité des policiers à la réforme de la police judiciaire en recevant leurs cadres, mais sa volonté de maintenir le cœur du projet n'a fait que la renforcer, selon des témoignages recueillis par l'AFP. Les deux parties ont toutefois convenu d'une nouvelle réunion "dans un mois", selon l'entourage du ministre de l'Intérieur et des participants, au cours de laquelle les responsables de la PJ devront présenter des propositions d'amendement.

Beaucoup de propositions "rejetées" pour la réforme

"C'est honteux", s'est insurgé un enquêteur de la PJ sous couvert d'anonymat en soulignant que beaucoup de propositions avaient déjà été faites lors des groupes de travail sur la réforme. "Mais toutes ont été rejetées", a-t-il rappelé. Un participant a préféré voir le bon côté des choses avec "un échange assez franc" et "un geste important" du ministre qui les a reçus, ce qu'il n'avait jamais fait auparavant. Pour autant, a-t-il ajouté, "nous avons bien compris que la réforme irait jusqu'à son terme".

>> LIRE AUSSI - Gérald Darmanin annonce la création de 1.000 nouveaux postes de policiers à Paris

Concrètement, rien n'a bougé alors que la réforme de la PJ, expérimentée dans trois puis cinq nouveaux départements, doit être généralisée en 2023. Le projet, porté par le ministre de l'Intérieur et le Directeur général de la police nationale Frédéric Veaux prévoit de placer tous les services de police d'un département - renseignement, sécu...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Gérald Darmanin assure que Hassan Iquioussen est "manifestement en Belgique"