Réforme de la justice : "Dupond-Moretti est une girouette"

·1 min de lecture

Alors que le garde des Sceaux présente ce mercredi en conseil des ministres sa réforme visant à rétablir la confiance des Français envers la justice, François Saint-Pierre, avocat depuis 1985, porte un regard acerbe sur l'action d'Éric Dupond-Moretti place Vendôme, allant même jusqu'à souhaiter sa démission.

Marianne : Quel regard portez-vous sur Éric Dupond-Moretti ?François Saint-Pierre : Dès le mois d’août de l’année dernière, un mois à peine après son arrivée à la Chancellerie, j’ai rédigé une tribune pour dire que cette nomination était du grand n’importe quoi. Le Monde et Libération ont refusé de la publier… Je devais avoir raison trop tôt, j’imagine, notamment sur les conflits d’intérêts qui me paraissaient d’entrée criants. En choisissant Éric Dupond-Moretti garde des Sceaux, Emmanuel Macron a fait un choix dangereux et purement politique. Il parie sur le fait que la figure de " beauf " de Dupond séduira les électeurs de Marine Le Pen… Mais le poste de ministre de la Justice est un poste à très haute responsabilité ! Il est le garant de l’indépendance de la Justice, il est celui qui promeut l’institution judiciaire et c’est lui qui défend les droits fondamentaux. Emmanuel Macron aurait dû se poser la question : Éric Dupond-Moretti est-il capable ? À mon sens, il ne coche aucune des cases pour remplir ces missions…Quelles " cases " ?D’abord, il ne coche pas la case " compétence ". Tous les avocats comme moi qui l’ont fréquenté de près le savent bien. Dupond...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Audiences filmées, réinsertion : la réforme de Dupond-Moretti devant le Conseil des ministres

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

"Le localisme, ça finit par le racisme" : croyant tirer sur le RN, Dupond-Moretti abat l'écologie

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français