Quelle réforme d'ici 2022 ? Le choix cornélien d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron craint que la future campagne de la présidentielle de 2022 ne se fasse que sur le bilan du Covid-19 et que le bilan de ce quinquennat ne se réduit pas qu’à une affaire de masques, de tests ou de vaccins. C’est une grande crainte de la majorité et l’opposition ne manque pas une occasion de se servir de tous les ratés de cette année 2020. Or, Emmanuel Macron a été élu sur sa volonté de réformer. C’est ce qu’il veut retrouver pour tenir sa promesse de réformer jusqu’au bout. Dilemme Un séminaire gouvernemental s’est tenu mercredi 13 janvier à l’Elysée pour débattre de la méthode pour montrer que les choses bougent. Il faut relancer une réforme, mais choisir la bonne. La réforme des retraites divise la majorité et braque l’opinion publique. Il y a la dépendance, le 5e risque pour les personnes âgées. Mais cette réforme ne peut pas être financée sans un nouvel impôt, ce qui est une ligne rouge du gouvernement. Réformer l’Etat est une autre idée. L’Etat a montré des faiblesses durant la crise du coronavirus, mais ce chantier n’est pas très visible du grand public, donc rentable électoralement. Décision cet automne.