Réforme des retraites : reprise des négociations mardi

Le président de l'Assemblée nationale avance une solution pour sortir de la crise de la réforme des retraites. Richard Ferrand propose de rendre temporaire le malus appliqué lors d'un départ à 62 ans. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, estime qu'il s'agit d'une proposition "intelligente". Ce système existe déjà pour la retraite complémentaire des salariés du privé. Selon la CFDT et son secrétaire général Laurent Berger, le projet est intéressant, mais insuffisant. Pour le syndicat, cette question de l'âge pivot doit être discutée à part, lors d'une conférence sur le financement l'été prochain. Les cheminots toujours mobilisés De leur côté, les cheminots grévistes veulent un retrait pur et simple de la réforme et annoncent la poursuite des actions. Le patronat quant à lui se dit prêt à discuter sur l'âge pivot. Une tentative de compromis alors que les négociations entre gouvernement et partenaires sociaux doivent reprendre mardi 7 janvier.