Réforme du budget de l'UE : pourquoi Macron s'assure-t-il le soutien de Mario Draghi ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Emmanuel Macron
    Emmanuel Macron
    25e président de la République française
  • Mario Draghi
    Économiste, banquier, haut fonctionnaire et homme d'État italien

Après l'axe franco-allemand, une nouvelle alliance semble se dessiner en Europe, mais cette fois sur le front budgétaire. Emmanuel Macron et Mario Draghi, le président du Conseil italien, appellent en effet à réformer les règles budgétaires européennes dans une tribune publiée jeudi sur le site du Financial Times. Leur objectif, obtenir des 27 un assouplissement concernant les fameux 3% de déficit maximum autorisés par les textes.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Emmanuel Macron avait déjà annoncé lors de sa conférence de presse du 9 décembre vouloir réformer ces critères. Cette fois, il renouvelle ce message aux côtés du dirigeant italien. Et ce n'est pas un hasard. A la veille de la présidence française du Conseil de l'Union, le chef de l'Etat français veut envoyer un signal fort aux dirigeants européens. Et plus particulièrement à ses homologues du nord de l'Europe, les plus attachés aux règles de la rigueur, qui avaient déjà exprimé des réticences lors des négociations pour le plan de relance européen de 2020.

Un nouvel allié sur la scène européenne

Parmi ces pays que la France tente de convaincre de l'intérêt d'une plus grande souplesse budgétaire se trouve l'Allemagne. Angela Merkel a laissé la place à Olaf Scholz, mais le nouveau chancelier, qui était ministre des Finances, n'est pas spécialement plus ouvert sur la question que sa prédécesseure. Ce n'est donc pas un hasard si Emmanuel Macron s'appuie sur Mario Draghi, ex-président de l...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles