Des référendums pour intégrer la Russie envisagés à Kherson et à Zaporijjia

PHOTO ANDREY BORODULIN/AFP

“La Russie prépare l’Ukraine orientale à des référendums”, titre le quotidien russe Nezavissimaïa Gazeta. Dans les régions ukrainiennes nouvellement conquises par les forces russes, Moscou dépêche des représentants de plus en plus importants. Après l’un des vice-Premiers ministres, Marat Khousnoulline, c’est le premier chef adjoint de l’administration présidentielle, Sergueï Kirienko, qui s’est rendu le 7 juin dans les régions de Kherson et de Zaparojjia. Il a visité les villes de Melitopol et de Berdiansk.

“Cette visite indique que ces régions organiseront bel et bien un référendum sur leur intégration à la Fédération de Russie”, estime le titre. Et ce, “au début de l’automne, soit dès septembre 2022”.

Vladimir Rogov, membre du conseil de l’administration civile et militaire de la région de Zaporojjia, a annoncé à l’occasion du déplacement de Sergueï Kirienko :

“Les processus d’intégration se renforcent des deux côtés, notre désir de devenir partie intégrante de la Fédération de Russie est entendu.”

Depuis le 25 mai, la demande d’obtention d’un passeport russe dans les deux régions a été grandement facilitée. Le 8 juin, le chef de l’administration civile et militaire de Kherson, Vladimir Saldo, a déclaré que ces démarches étaient accessibles à “tout citoyen ukrainien”.

Selon les dirigeants des deux régions, leurs administrés “se jettent littéralement sur les passeports russes”.

Des “Républiques populaires” de Kherson et de Zaporojjia

Pour l’heure, si la région de Kherson est entièrement sous le domination des forces armées et de l’administration russes, ce n’est pas le cas de la région de Zaporojjia, qui n’est contrôlée qu’à 70 %. Mais apparemment cet état de fait ne semble pas constituer un obstacle pour les dirigeants prorusses.

Hormis cette difficulté, les modalités juridiques des référendums ne sont pas encore claires et pourraient demander un certain temps. Avant que le Kremlin ne puisse valider l’intégration à la Fédération russe de nouveaux États, il faudra dans un premier temps créer, sur référendum, à l’instar des “Républiques populaires” de Donetsk et de Lougansk, les “Républiques populaires” de Kherson et de Zaporojjia. Puis, dans un second temps, des référendums sur l’intégration à la Fédération de Russie devront être organisés.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles