Référendum en Turquie : victoire étriquée pour le président Erdogan

France 3

Des feux d'artifice éclatent dans le ciel d'Istanbul (Turquie) et une foule est rassemblée pour célébrer

la victoire du oui devant le président Erdogan, particulièrement offensif. "Nous étions attaqués par tout le monde. Vous avez vu comment l'Occident nous a attaqués? Mais contre tout ça, mon peuple est resté debout" a déclaré le leader de l'AKP devant un parterre de supporters.

Une victoire contestée par l'opposition

Officiellement, le oui l'a emporté avec 51,5%. Mais le résultat pourrait être entaché par la décision du Haut Conseil électoral, la validation des bulletins ne comportant pas le tampon officiel des scrutateurs. L'opposition crie à la fraude électorale. Dès hier soir, des opposants se sont rassemblés dans certains quartiers d'Ankara et d'Istanbul au son des casseroles. Ce lundi matin la presse turque souligne le succès du oui, même si le non l'a emporté dans les plus grandes villes, Istanbul, Ankara et Izmir. Le président Erdogan dispose désormais de pouvoirs renforcés. Il pourrait se maintenir à la tête de l'État jusqu'en 2029.

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. Etats-Unis : un homme tue un septuagénaire en direct sur Facebook
VIDEO. "Journée des prisonniers" : manifestations tendues entre Palestiniens et soldats israéliens
Référendum en Turquie : le pays plus divisé que jamais
Turquie : Erdogan "voudrait retourner à un sultanat sans aucun contre-pouvoir"
Portugal : cinq morts, dont trois Français, dans le crash d'un petit avion de tourisme

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages