Référendum en Turquie: courte victoire du camp du "oui", l'opposition conteste le résultat

Les Turcs ont voté ce dimanche sur une révision constitutionnelle visant à remplacer le système parlementaire par un système présidentiel, et qui vise à donner les pleins pouvoirs au président Recep Tayyip Erdogan. Le camp du "oui" l'a emporté. L'opposition, elle, dénonce des manipulations. 

Le "oui" l'a emporté, d'une courte avance. Le Haut-Conseil électoral turc a confirmé dimanche soir la victoire du camp du "oui" au référendum constitutionnel organisé dans la journée en Turquie. Le président Recep Tayyip Erdogan et le Premier ministre Binali Yildirim avaient revendiqué plus tôt dans la soirée la victoire du "oui" dans ce scrutin, visant à renforcer les pouvoirs présidentiels. Selon le dépouillement de 99% des bulletins de vote, le "oui" l'a remporté avec un peu plus de 51% des voix.

"Décision historique"

"Mes chers concitoyens, d'après les résultats non-officiels, le référendum prévoyant la présidentialisation du système s'est conclu par (une victoire du) oui", a déclaré Binali Yildirim lors d'un discours de victoire depuis le quartier-général de son parti, l'AKP, à Ankara.

De son côté, le président turc Recep Tayyip Erdogan a salué  une "décision historique" tout en revendiquant la victoire, et a appelé les pays étrangers à "respecter" cette décision.

"La Turquie a pris une décision historique au sujet de son système de gouvernance", a-t-il déclaré lors d'un discours à Istanbul. "Nous voulons que les organisations et les pays étrangers respectent la décision de notre nation", a-t-il ajouté, évoquant par ailleurs la possibilité d'un nouveau référendum, sur le rétablissement de la peine de mort

Le résultat définitif connu "d'ici 11 à 12 jours"

...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages