Référendum en Tunisie : les partisans de Kaïs Saïed en campagne, l'opposition appelle au boycott

© France 24

Les Tunisiens sont appelés à voter lundi pour ou contre le projet de réforme de la Constitution qui va renforcer les pouvoirs au président Kaïs Saïed, mettant ainsi fin au système parlementaire en place depuis 2014. L'instance supérieure indépendante pour les élections n'a disposé que de deux mois pour préparer ce scrutin. Reportage sur place de Lilia Blaise et Hamdi Tlili pour France 24.

Les Tunisiens se prononcent, lundi 25 juillet, sur une nouvelle Constitution lors d'un référendum qui a de fortes chances d'être adopté et marquera un tournant pour cette jeune démocratie en la faisant rebasculer vers un régime ultra-présidentiel, au risque d'une dérive dictatoriale.

Ce pays de 12 millions d'habitants est en proie à une grave crise politique depuis que le président Kaïs Saïed s'est octroyé il y a un an l'ensemble des pouvoirs et le dirige par décrets, arguant d'une situation ingérable. "Un coup d'État", selon ses opposants, "une concentration excessive du pouvoir", selon les défenseurs des droits.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles