Référendum en Californie : le gouverneur démocrate sauve sa tête et évite la révocation

·1 min de lecture

Une victoire pour tout le camp démocrate aux Etats-Unis, et un soulagement pour le gouverneur de la Californie. Il ne sera pas mis dehors : alors que la majorité des bulletins étaient dépouillés, 2/3 des électeurs ont dit non à son renvoi.

Un référendum avait été organisé mardi sur sa révocation, ses détracteurs lui reprochaient ses mesures strictes contre le Covid-19.

_"Nous bénéficions d'un vote écrasant de "non" ce soir ici dans l'Etat de Californie, _a réagi Gavin Newsom, le gouverneur de la Californie. Mais le "non" n'est pas la seule chose qui a été exprimée ce soir. Je veux me concentrer sur ce à quoi nous avons dit oui, en tant qu'État. Nous avons dit oui à la science. Nous avons dit oui aux vaccins. Nous avons dit oui à la fin de cette pandémie. Nous avons dit oui au droit des gens à voter sans craindre la fraude . Nous avons dit oui au droit constitutionnel fondamental des femmes à décider elles-mêmes de ce qu'elles font de leur corps, de leur destin et de leur avenir. Nous avons dit oui à la diversité. Nous avons dit oui à l'inclusion".

Si Gavin Newsom avait été destitué, le républicain ultraconservateur Larry Elder se voyait bien dans le fauteuil de gouverneur. Il y a 18 ans, lors d'un référendum semblable, Arnold Schwarzenegger avait fait chuter le gouverneur démocrate de l'époque.

Le coût de ce référendum est estimé à près de 280 millions de dollars par les autorités.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles