Réduire les inégalités et aider la classe moyenne : Joe Biden précise son horizon pour l'Amérique

·1 min de lecture

Premier discours au Congrès. C'était un rendez-vous attendu : pour la première fois, mercredi, le président américain Joe Biden s'est exprimé devant le Congrès, à la veille du 100e jour de sa présidence. Pour cet événement rituel, il était entouré par Kamala Harris, sa vice-présidence et Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, toutes deux bien visibles pour les caméras.

Une image historique. Cette mise en scène était symbolique puisque c'était la première fois dans l'Histoire des Etats-Unis que deux femmes prenaient place derrière le président. "Il était temps !", s'est alors exclamé Joe Biden sous des applaudissements nourris, juste avant d'entamer son discours qui a duré un peu plus d'une heure. 

Créer "des millions d'emplois". Devant un public restreint pour cause de pandémie, le locataire de la Maison Blanche a présenté ses mesures destinées à combattre les inégalités, dans un pays durement touché par la pandémie de Covid-19 mais qui voit aussi le bout du tunnel grâce à l'avancement de la campagne de vaccination. Souhaitant défendre la classe moyenne, Joe Biden a fait l'éloge d'un plan d'investissement massif qui doit permettre de créer "des millions d'emplois". "Je sais que certains d'entre vous se demandent si ces emplois sont pour vous. Vous vous sentez abandonnés et oubliés dans une économie qui change rapidement", a déclaré Joe Biden, faisant légèrement référence à son prédécesseur qui se présentait comme le défenseur des "oubliés...


Lire la suite sur LeJDD