Pour réduire leurs factures, les familles optent pour le covoiturage pour la rentrée scolaire

Qui dit rentrée, dit aussi retour des trajets entre l'école et la maison . Si certains enfants prennent le bus ou les cars scolaires, la voiture individuelle reste le mode de transport privilégié par un tiers des parents, d'après un sondage Ifop réalisé pour l'entreprise Eco CO2. Pourtant, des solutions plus pratiques, économiques et écologiques existent, comme celles trouvées par cette famille de région parisienne qu'Europe 1 a rencontrée.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Un gain de temps et d'argent !

"On a rendez-vous en bas de la rue. On passe les chercher. Elles montent toutes les trois derrière moi. Je monte à l'avant et on est parties pour 15 minutes de voiture", raconte Hortense, une élève du collège Blanche-de-Castille au Chesnay-Rocquencourt, dans les Yvelines. Mais depuis deux ans, ce n'est plus forcément sa mère, Priscilla, qui l'emmène en voiture.

"On a décidé d'opter pour un covoiturage. J'ai demandé à ma fille dans ses copines qui habitaient dans le coin. On est quatre, donc on a un jour attitré, et un lundi par mois", raconte cette maman. Un gain de temps, mais aussi d'argent pour cette mère de deux enfants. "C'était vraiment une question de praticité et maintenant, effectivement, ça peut devenir un avantage compte tenu du prix du carburant qui augmente sans arrêt", explique-t-elle.

Et pourquoi pas le pédibus ?

Seulement 1% des parents pratiquent le covoiturage pour l'école. C'est l'une des solutions moins polluantes que l'entreprise...


Lire la suite sur Europe1