Rédoine Faïd : cette mesure sécuritaire rarissime à laquelle le braqueur est soumis en prison

Une incroyable histoire. Depuis trois ans, la journaliste Plana Radenovic correspond régulièrement avec Rédoine Faïd, qu'elle a rencontré au parloir pour la première fois en 2019. De ses discussions avec le braqueur emprisonné, la reporter du Journal du dimanche dévoile un livre, qui sera publié ce jeudi 26 janvier. Depuis sa prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), il tenait à "dénoncer son placement à l'isolement permanent". Spécialisé dans l'attaque de fourgons blindés, Rédoine Faïd s'est plusieurs fois évadé des pénitenciers où il était incarcéré. D'abord le 13 avril 2013 du centre pénitentiaire de Lille-Loos-Sequedin à l'aide d'explosifs et après avoir pris quatre personnes en otage. Arrêté, il a une nouvelle fois contourné la sécurité. Le 1er juillet 2018, il s'est évadé en hélicoptère du centre pénitentiaire du sud-francilien à Réau.

Après trois mois de cavale, Rédoine Faïd a été arrêté le 3 octobre 2018 au matin à Creil. Depuis, les conditions de sa détention se sont durcies. "Avec son CV d'as de la belle, il est considéré comme très dangereux, ce qui en fait logiquement l'un des détenus les plus surveillés de France", explique Plana Radenovic dans son livre, qui révèle que le braqueur est "seul en cellule, il se promène seul aussi, dans une cour ombreuse au toit grillagé". Placé à l'isolement, il vit dans 7m2 avec un lit et des toilettes. "On est emmuré vivant. On survit hors du temps, en totale autarcie. Nous (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Couple disparu dans les Deux-Sèvres : le deuxième chien de Leslie utilisé en catimini dans l'enquête
Affaire Daval : cette violente altercation publique entre la mère de Jonathann et celle d'Alexia
Elle se marie en 20 minutes puis abandonne son époux à l'autel pour une tendre raison
Elle développe un cancer de la peau après une simple manucure
Deux copains de 10 et 11 ans jouent à la console, ça se termine dans le sang