Récupération des pneus dans les exploitations agricoles : "C'est un très bon début mais ça va être long"

franceinfo
"Dans les fermes, il y a, à l'heure actuelle, des milliers de pneus qui ne demandent qu'à prendre feu ou à servir de gîte aux moustiques tigre", dénonce l'association Robin des Bois.

Des centaines de milliers de tonnes de pneus sont laissées dans les exploitations agricoles. Leurs résidus, qui jonchent les champs, sont ingérés par les vaches ce qui les rendent malades. C'est le scandale des "vaches poubelles" dénoncé par l’association Robin des Bois en février dernier. Dans une convention signée lundi 15 juillet, les fabricants s'engagent à récupérer les pneus des exploitations agricoles à leur frais. "C’est un très bon début mais ça va être long", a réagi lundi sur franceinfo Jacky Bonnemains, porte-parole de l’association Robin des Bois, signataire de cet accord.

"Dans les fermes, il y a, à l'heure actuelle, des milliers de pneus qui ne demandent qu'à prendre feu ou à servir de gîte aux moustiques tigre", a-t-il dénoncé en soulignant qu’il y a "plusieurs dizaines de milliers [de vaches] par an qui en souffrent ou qui en meurent".

franceinfo : Les pneus dans les champs, c’est vraiment fini ?

Jacky Bonnemains : L’intention est bonne mais au rythme de 15 000 tonnes par an, c’est un accord qui va être réalisé en 20 à 30 ans. Donc c’est un très bon début mais ça va être long. Ils [les pneus] vont être emmenés par tracteurs dans des centres de regroupement dédiés. Ensuite (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi