RÉCIT - L’enlèvement de Mia, une folle épopée conçue "comme une opération militaire"

·1 min de lecture

Enlevée mardi par trois hommes alors qu’elle se trouvait chez sa grand-mère maternelle aux Poulières, un village des Vosges, la petite Mia, 8 ans, a été retrouvée saine et sauve dimanche dans un squat en Suisse, après cinq jours d’intenses recherches. L’enquête, qui a mobilisé quelque 200 gendarmes, a permis de retracer le périple de cinq hommes, recrutés via un intermédiaire par la mère de l’enfant, Lola Montemaggi, 28 ans, pour procéder à ce kidnapping. "Cet enlèvement a été conçu comme une opération de type militaire", a commenté dimanche, lors d’une conférence de presse, François Pérain le procureur de la République de Nancy.

Ces cinq hommes ont été interpellés en France et présentés à un juge d’instruction. Ils ont reconnu avoir activement participé à l’expédition visant à enlever Mia, tandis qu'un sixième, toujours en cours d'identification, aurait contribué à la préparation de cet enlèvement. Interpellée en Suisse, Lola Montemaggi a été placée en garde à vue et doit faire l’objet d’un mandat d'arrêt européen pour être rapatriée en France.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Opération Lima"

Cette dernière entre en contact, via les réseaux sociaux, avec un dénommé "Bouga" qui, à sa deman...


Lire la suite sur Europe1