Le réchauffement climatique est en train de changer la structure de l'atmosphère terrestre

·1 min de lecture

N’avez-vous pas le sentiment qu’il ne se passe presque plus une semaine, un jour même, sans que les scientifiques notent une nouvelle conséquence du réchauffement climatique ? Aujourd’hui, des chercheurs du National Center for Atmospheric Research (NCAR-UCAR, États-Unis) nous parlent de ses conséquences sur notre atmosphère. Sur la structure de notre atmosphère, plus exactement.

Pendant plusieurs décennies, ils ont observé, à l’aide de ballons météorologiques et de satellites, la limite entre les deux couches de notre atmosphère les plus proches de la surface de la Terre, la troposphère, dense et agitée, et la stratosphère, plus stable. Celle qu’ils appellent la tropopause. Et celle-ci a tendance à gagner en altitude. Du moins dans l’hémisphère nord, là où les chercheurs disposent de données détaillées.

Des études antérieures avaient montré une expansion de la tropopause due à un refroidissement de la stratosphère sous l’effet de l’appauvrissement de la couche d’ozone. Maintenant que celle-ci est stabilisée, les chercheurs ont pu juger de l’impact du seul réchauffement climatique anthropique sur le phénomène. © anuwat, Adobe Stock
Des études antérieures avaient montré une expansion de la tropopause due à un refroidissement de la stratosphère sous l’effet de l’appauvrissement de la couche d’ozone. Maintenant que celle-ci est stabilisée, les chercheurs ont pu juger de l’impact du seul réchauffement climatique anthropique sur le phénomène. © anuwat, Adobe Stock

Peu d’impact sur le quotidien

Pour être sûrs de leurs conclusions, les chercheurs ont utilisé des techniques statistiques permettant d’effacer les impacts d’événements naturels qui modifient temporairement les températures de notre atmosphère. Les éruptions volcaniques ou les événements El Niño. Ils avancent ainsi qu’une cinquantaine de mètres d’élévation de la tropopause par décennie sont attribuables au seul réchauffement climatique anthropique.

Le tout se joue à une altitude de 8 à 16 kilomètres au-dessus du sol....

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles