Réchauffement climatique : « Les submersions deviendront de plus en plus fréquentes dès 2030-2050 »

·2 min de lecture

Gonéri Le Cozannet, chercheur au BRGM (Bureau des recherches géologiques et minières), étudie les risques de submersion marine liés au changement climatique.

Futura : Selon le Giec, le rythme de la montée des eaux a triplé en 10 ans. Quels scénarios faut-il considérer ?

Gonéri Le Cozannet : En France, les stratégies sont fondées sur une élévation du niveau de la mer de 60 centimètres en 2100 par rapport aux années 2000. Ce scénario est basé sur une fonte lente des glaces des calottes polaires, au Groenland et en Antarctique. Or il y a de grosses incertitudes notamment concernant l’Antarctique de l’Ouest, surtout après 2050. Si la fonte des calottes polaires est rapide, le niveau moyen global de la mer pourrait monter d'un à deux centimètres par an et atteindre 1,7 mètre en 2100. Ces masses d’eau ne se répartissent pas de façon homogène sur le globe notamment à cause des effets gravitationnels : le niveau de la mer baisserait au Groenland alors qu’il monterait plus qu’ailleurs sous les Tropiques. La mer monterait d’environ 1,8 mètre le long des côtes françaises. Même si ce scénario est peu probable, il est indispensable et urgent de limiter nos émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique, pour que ce scénario n’advienne pas et pour se donner du temps pour s’adapter.

Calottes polaires et climat : « nous avons sous-estimé l’ampleur de notre manque de connaissance »

Futura : Quelles sont les stratégies actuelles en France ?

Gonéri Le Cozannet : Dans de nombreuses zones à risque comme le bassin d’Arcachon, le Languedoc-Roussillon ou la Bretagne, des plans de prévention des risques littoraux sont prescrits pour faire face à des submersions marines ou à l’érosion du littoral. Ils prévoient d’éviter l’urbanisation en zones basses, ce qui génère déjà beaucoup de tensions. Le Conservatoire du littoral, qui possède et gère 13 % du littoral métropolitain a, quant à lui, initié une gestion souple du trait de côte particulièrement innovante : au lieu...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles