Réchauffement climatique, pollution... les côtes de Turquie face à un inquiétant phénomène

·1 min de lecture

Le réchauffement climatique et la pollution provoquent des désagréments, sur les côtes de la Turquie. Les mucilages, parfois surnommés "morve de mer", apparaissent lorsque des organismes végétaux vivant en suspension dans l'eau gonflent jusqu'à former une sorte de mucus jaunâtre qui recouvre de vastes pans de mer. Outre les désagréments pour les riverains et les pêcheurs, les mucilages posent surtout un danger pour l'écosystème en bloquant notamment la lumière du soleil et en privant la flore et la faune sous-marines d'oxygène. Les nappes de mucilages se sont multipliées ces dernières semaines dans la mer de Marmara, y compris à Istanbul, capitale économique de la Turquie.

Ce phénomène naturel a été recensé en Turquie pour la première fois en 2007. Mais l'invasion actuelle est de loin la plus importante à ce jour. Selon les experts, elle est due à la pollution et au réchauffement des températures, qui favorisent la prolifération des substances végétales à leur origine. "Les mucilages recouvrent la surface de la mer comme un drap. Au bout d'un certain temps, celui-ci s'enfonce dans l'eau et recouvre l'écosystème" marin, empoisonnant mollusques et crustacés, explique à l'AFP Muharrem Balci, professeur de biologie à l'Université d'Istanbul. "Si ce processus n'est pas enrayé, une odeur d'oeuf pourri apparaîtra" bientôt, souligne-t-il.

>> A lire aussi - Turquie : Erdogan menace de représailles massives en cas d'attaque d'un navire

L'invasion de mucilages pourrait durer tout l'été si (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Affaire du domicile de Thierry Mariani : que prévoit le code électoral ?
Covid-19 : pour les Etats-Unis, la Chine doit partager les dossiers des chercheurs malades de Wuhan
Les folles dépenses du gouvernement en sondages et autres campagnes d’information
Les consommateurs de cannabis pourront désormais travailler chez Amazon
Emploi : le vote des élus de Marseille - Provence provoque la colère des syndicats

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles