Réchauffement climatique : le Mozambique pris dans le tourbillon des catastrophes naturelles

Falila Gbadamassi
·1 min de lecture

Cyclones, tempêtes tropicales, sécheresses et inondations s'abattent régulièrement sur le Mozambique depuis ces deux dernières décennies. Les effets du changement climatique sont devenus désastreux pour ce pays d'Afrique australe à la géographie singulière.

Le Mozambique, situé sur la côte orientale de l'Afrique australe avec plus de 2700 km de côtes le long de l'Océan indien (la 3e plus longue du continent), figure dans le top 5 des pays les plus touchés par des catastrophes naturelles entre 2000 et 2019, selon l’Indice mondial des risques climatiques (IRC) de Germanwatch. Ce dernier mesure "le niveau d’exposition et de vulnérabilité aux phénomènes météorologique extrêmes". Selon ce même indice, le Mozambique est le territoire qui a le plus souffert de ces violents épisodes climatiques en 2019.

Le pays doit actuellement faire face aux conséquences d'un énième désastre. Le cyclone tropical Eloïse a frappé "le 23 janvier 2021 vers 2 heures du matin le pays, près de la ville côtière de Beira (centre du Mozambique),avec des vents de 140 km/h et des rafales atteignant 160 km/h, selon l'Institut national de météorologie du Mozambique (INAM)", rapporte ReliefWeb, le portail d'information humanitaire. Le bilan publié le 24 janvier 2021 par l'Institut national pour la gestion des catastrophes et la réduction des risques (INGD) (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi