Réchauffement climatique : l'objectif de 1,5°C est désormais "hors d'atteinte" d’après le GIEC

C’est trop tard. L’objectif de maintenir un réchauffement climatique à 1,5°C d’ici la fin du siècle est “carrément hors d'atteinte”, a lâché François Gemenne, dans une interview accordée à franceinfo, dimanche 6 novembre. “Il faut dire la vérité aux gens, cet objectif ne me semble plus atteignable. Nous serons à 1,5 degré d'élévation de la température d'ici 2035 environ”, a indiqué le chercheur belge, spécialiste des questions de géopolitique de l’environnement et rapporteur du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec).

À l’heure où la 27ème conférence pour le climat s’est ouverte ce week-end en Egypte, l’expert a expliqué qu’il n’était en revanche pas trop tard pour limiter la hausse générale des températures à 2°C. Ce qui aurait de fortes conséquences sur l’environnement, mais auxquelles l’humain pourrait s’adapter. Le spécialiste reste optimiste. “En réalité, il n'est jamais trop tard. Tout ce que vous allez réussir à faire pour limiter les émissions de gaz à effet de serre va aussi limiter l'augmentation de la température. C'est donc cela qu'on va chercher à faire à la COP27”, a-t-il expliqué. “Maintenant, je pense qu'il faut pouvoir se donner des objectifs atteignables qui ne soient pas des chimères. Moi, je plaide pour qu'on fixe un objectif à 2 degrés qui était l'objectif initialement retenu par l'accord de Paris.” Un pari difficile mais possible si des efforts considérables sont menés par les pays les plus pollueurs. Pour l’heure, plusieurs estimations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le blanc d'œufs, une solution contre les microplastiques des océans ?
Quel oiseau vole le plus haut ?
Quelle est la durée de vie des déchets nucléaires ?
COP 27 : quels sont les enjeux de la nouvelle conférence pour le climat ?
Nouveau Ça M’intéresse : le sommaire du mois de novembre