Réchauffement climatique : les glaciers s'écroulent

Ludovic Ravanel et Emmanuel Malet, tous deux scientifiques, travaillent sur les conséquences du réchauffement climatique en montagne. Ils partent explorer un glacier dit suspendu, accroché à la paroi, dans l'Aiguille du Midi en Haute-Savoie. L'accès est délicat. Sous la poudreuse, ils doivent retrouver une sonde qui enregistre les températures. "On s'attendait, à 16 mètres de profondeur, au contact de la roche, a trouvé -4, -5 degrés, en réalité on a une température de -0,5. Autant dire qu'on est proche du point de fusion", explique Ludovic Ravanel. Des risques d'effondrement Les températures augmentent et fragilisent les glaciers. Chaque année, les exemples se multiplient dans les Alpes. En cause, le réchauffement du permafrost, une matière gelée au cœur de la roche qui sert de ciment aux montagnes. Les risques d'écoulement obligent à réaliser des travaux de consolidation. Le permafrost est remplacé par des barres d'acier pour palier aux risques de détachement. Dans les Alpes, l'augmentation des températures est plus importante qu'ailleurs : +2 degrés en un siècle.