Le réchauffement climatique en France : anomalie de température de +2 °C en septembre 2021

·2 min de lecture

Au mois septembre 2021, la température moyenne sur la France métropolitaine a été de 19,3 °C, nous livre Météo France. L’information est intéressante. Plus encore lorsqu’elle est mise en perspective. Cette moyenne-là, en effet, se place bien au-dessus de la normale – celle calculée sur une période de 30 ans, entre 1981 et 2010, mais nous y reviendrons bientôt dans un sujet dédié. Ainsi, le mois de septembre 2021 s’achève en affichant une anomalie de +2,0 °C.

Une anomalie que nous devons notamment à une première quinzaine particulièrement douce et à deux pics de chaleur. Plusieurs records ont été battus. Surtout sur l’ouest du pays. Certaines villes comme Nantes (33,3 °C), Rennes (31,8 °C), Niort (34,2 °C), La Rochelle (34,4 °C) ou Biscarosse (36,8 °C) ont connu, début septembre, leur jour le plus chaud de l’année.

La nuit la plus douce pour un mois de septembre a été enregistrée dans le Pays basque, à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques). Il a fait pas moins de 26,3 °C. Et sur l’ensemble de la France, la nuit du 15 septembre a été la deuxième nuit de septembre la plus douce enregistrée depuis 1947, avec 18,1 °C. En 2006, le 4 septembre, il avait fait 18,4 °C.

Sur cette carte, on découvre une température au-dessus des normales, assez uniformément répartie sur l’ensemble du pays pour ce mois de septembre 2021. © Météo France
Sur cette carte, on découvre une température au-dessus des normales, assez uniformément répartie sur l’ensemble du pays pour ce mois de septembre 2021. © Météo France

De nombreux épisodes orageux

Sur le front des précipitations, ce mois de septembre 2021 a connu plusieurs épisodes pluvio-orageux, dont certains assez violents, avec des précipitations abondantes. On se souvient notamment de l’épisode qui a secoué le Sud-Ouest, en début de mois. En quelques heures, c’est l’équivalent de deux mois de pluie qui s’était abattue sur Agen (Lot-et-Garonne). « Une intensité pratiquement improbable pour le climat local, remarque Météo France. Elle s’explique en partie par l’effet du changement climatique. »

Et il y a eu l’épisode qui a touché le Gard à la mi-septembre. Un orage d’une violence extrême à l’origine du déclenchement...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles