Réchauffement climatique : le dernier rapport choc de la NOAA

·2 min de lecture

Gaz à effet de serre, glaces en Arctique, glaciers en montagne, température de l'océan, hausse du niveau de la mer, neiges de printemps, température globale et cycles solaires sont les éléments principaux étudiés par la NOAA pour déterminer l'état du climat. Le rapport de l'administration américaine livre des données accablantes sur l'état de notre Planète.

Les gaz à effet de serre : une hausse continue

En 2020, la chaleur générée par tous les gaz à effet de serre issus des activités humaines a été 47 % plus élevée que celle de 1990. Les émissions de dioxyde de carbone, méthane, protoxyde d'azote et autres gaz similaires n'ont fait qu'augmenter au cours des 30 dernières années. Et cela, malgré la crise mondiale liée à la pandémie de Covid-19 qui a mis à l'arrêt quelques mois de nombreux secteurs d'activité. Sur l'image ci-dessous, on voit clairement que la tendance de la courbe est constante et régulière : les efforts de certaines nations pour le développement des énergies vertes ne sont clairement pas suffisants, et même pas significatifs, à l'échelle globale des résultats de 1980 à 2020.

Courbe de l'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère. © NOAA
Courbe de l'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère. © NOAA

Le dioxyde de carbone : une augmentation sans précédent

La concentration du dioxyde de carbone (principal gaz à effet de serre) dans l'atmosphère a augmenté de 45 % depuis le début de l'utilisation des énergies fossiles. La courbe, ci-dessous, montre une hausse effrénée que rien ne semble arrêter depuis 1960. La courbe en dents de scie représente la concentration en ppm (parties par million) et la deuxième courbe au milieu (en trait continu) est la tendance moyenne sur les 12 mois.

Courbe de l'augmentation de la concentration du dioxyde de carbone dans l'atmosphère depuis 1960. © NOAA
Courbe de l'augmentation de la concentration du dioxyde de carbone dans l'atmosphère depuis 1960. © NOAA

Ce deuxième graphique de l'évolution de la concentration de dioxyde de carbone peut prêter à confusion : la présence de ce gaz à effet de serre dans l'atmosphère a en effet subi des fluctuations à...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles