Réchauffement climatique : voici les conditions météo qui nous attendent dans les prochaines décennies

Futura avec Relaxnews
·2 min de lecture

En pleine controverse sur le niveau d'ambition du projet de loi issu de la Convention citoyenne climat et alors qu'une décision est attendue cette semaine dans la procédure intentée par plusieurs ONG contre l’État pour inaction climatique, le pire scénario étudié place la France métropolitaine sur une trajectoire de +3,9 °C par rapport à la température moyenne de la période de référence de 1976-2005.

Soit bien au-delà des objectifs de l’Accord de Paris de limiter le réchauffement « nettement en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels », si possible sous 1,5 °C. Or, selon les experts, le réchauffement climatique depuis l'ère préindustrielle approche déjà 1 °C. Et la France, qui s'est engagée à réduire de 40 % ses émissions d'ici à 2030 par rapport à 1990, a dépassé les budgets carbone qu'elle s'était elle-même fixés.

Les changements climatiques à l’horizon 2050, 2070…

Météo-France, dont la patronne Virginie Schwarz rappelle en introduction à cette nouvelle publication que « toutes les observations recueillies à l’échelle planétaire confirment une accélération sans précédent du changement climatique », a travaillé avec l'Institut Pierre Simon Laplace et le Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique.

Simulez le réchauffement climatique avec cet outil du MIT

À partir de modélisations effectuées pour l'ONU, les chercheurs ont réalisé des projections selon trois scénarios des experts du Giec (émissions de gaz à effet de serre maîtrisées, modérées ou non réduites) et à trois horizons de temps —2050, 2070 et 2100.

Les données, mises en ligne sur www.drias-climat.fr, sont travaillées à l'échelle régionale, avec l'objectif de favoriser les travaux sur l'adaptation au changement climatique des territoires.

Trois scénarios possibles

Au niveau national, le réchauffement est contenu, dans les trois scénarios étudiés, autour de 1 °C jusqu'en 2040. Les trajectoires divergent ensuite fortement. Si la hausse est stabilisée autour de +1 °C...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura