Le réchauffement climatique sur les Alpes se voit de l’espace

Le symbole du réchauffement climatique est la fonte des glaciers, comme c’est le cas en Arctique. Cette fonte est spectaculaire dans les montagnes dans les hautes altitudes qui sont des zones qui se réchauffent environ deux fois plus vite que la moyenne mondiale. Cela est inquiétant car ce sont des points chauds de la biodiversité et des services écosystémiques. Depuis quelques décennies, la couverture neigeuse est considérablement réduite, notamment dans les Alpes où cette réduction de neige est visible depuis l’espace.

Selon les prévisions faites par le Giec, les glaciers alpins ont perdu entre 20 et 30 % de leur volume depuis 1980 à cause du réchauffement. Ils pourraient régresser de 30 à 70 % de leur volume d'ici 2050. © Kurt Stuewe, imaggeo.egu.eu
Selon les prévisions faites par le Giec, les glaciers alpins ont perdu entre 20 et 30 % de leur volume depuis 1980 à cause du réchauffement. Ils pourraient régresser de 30 à 70 % de leur volume d'ici 2050. © Kurt Stuewe, imaggeo.egu.eu

Publiés dans la revue Science, des chercheurs de l'université de Lausanne et de l'université de Bâle, en collaboration avec des collègues aux Pays-Bas et en Finlande, ont analysé les tendances spatio-temporelles de la couverture neigeuse et la productivité de la végétation dans les Alpes européennes avec des données satellitaires à haute résolution au cours des 38 dernières années (1984-2021).

Qu'observent-ils depuis l’espace ?

Les résultats de ces données de télédétection ont montré que la couverture neigeuse avait bien diminué, d'environ 10 % sur la région d'étude. Cela peut sembler peu, mais il faut souligner qu'il s'agit d'une tendance inquiétante qui deviendra plus sévère avec le temps. Qui dit moins de neige dit plus de végétation et, en effet, la productivité de cette dernière a augmenté de 77 % au-dessus de la limite des arbres dans la zone étudiée.

Évolution temporelle de la végétation (à gauche) et de l'enneigement (à droite) dans les Alpes européennes de 1984 à 2021. On voit que la végétation augmente (increase, en vert) et que la neige diminue (decrease, en rouge). © Rumpf et al., 2022
Évolution temporelle de la végétation (à gauche) et de l'enneigement (à droite) dans les Alpes européennes de 1984 à 2021. On voit que la végétation augmente (increase, en vert) et que la neige diminue (decrease, en rouge). © Rumpf et al., 2022

Ces observations montrent donc que le changement climatique a entraîné une baisse de la couverture neigeuse et une...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles