Sur le réchauffement climatique, 70 % des Français estiment que le gouvernement n’en fait pas assez - EXCLUSIF

Emmanuel Macron s'adressant aux 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat le 29 juin 2020 à Paris (illustration).
CHRISTIAN HARTMANN via Getty Images Emmanuel Macron s'adressant aux 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat le 29 juin 2020 à Paris (illustration).

CHRISTIAN HARTMANN via Getty Images

POLITIQUE - Il y a urgence à agir. Alors que le ministre de la transition écologique, Christophe Béchu, prévoit de dévoiler sa « feuille de route » à la rentrée et que la France brûle ; Emmanuel Macron qui avait entamé son premier quinquennat par le fameux « Make Our Planet Great Again » adressé à Donald Trump, se fait bien discret.

Si son entourage fait savoir qu’il reste en lien direct avec Élisabeth Borne, qui se rendra en Gironde ce jeudi, pour s’attaquer aux urgences de l’été - canicules, sécheresses et feux de forêt -, les Français, eux, sont plus que déçus par sa gestion du dossier depuis cinq ans.

Selon une enquête YouGov, réalisée pour le HuffPost du 8 au 9 août et publiée ce jeudi 11 août, les Français sont très préoccupés par le réchauffement climatique. 78% d’entre eux se disent « inquiets » par la situation caniculaire et les sécheresses vécues en France en juillet ; dont 38% qui confient être « vraiment inquiets ». Ils ne sont que 4% de la population représentative testée dans ce sondage à assurer ne pas avoir d’inquiétude sur la question, quand 11% ne savent pas.

Un chiffre qui, chez les plus de 65 ans, monte à 85% d’inquiétude face aux sécheresses et à la canicule, quand la jeunesse testée se situe en dessous de la moyenne, avec 65% d’inquiétude pour les 18-34 ans.

Les retraités plus inquiets que la jeunesse

Face à ce constat, les Français sont sévères avec le gouvernement. Ils sont 70%, soit une très large majorité, à considérer que ce dernier « n’en fait pas assez » pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est la tranche des 34-54 ans qui est la plus remontée avec 73% d’entre eux à le penser ; ainsi que chez les femmes qui sont 74% à partager cet avis contre 67% des hommes.

Sur le plan géographique, le Sud-Est semble plus impacté : 78% des sondés qui y habitent estiment que le gouvernement n’est pas assez actif pour lutter contre le réchauffement climatique. Juste derrière se trouve la région parisienne (73%).

Toutes les sensibilités politiques partagent cet avis, y compris au sein de ceux qui se disent proche du parti du président, LREM qui deviendra Renaissance très prochainement. 54% des sympathisants d’Emmanuel Macron critiquent ainsi son manque d’ambitions pour le climat. Sans surprise, ce chiffre s’élève à 86% pour les sondés proches de la Nupes, mais aussi à 74% pour ceux qui sont sensibles aux idées du RN. Un sujet inquiétant... et transpartisan.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

À voir également sur Le HuffPost : Christophe Béchu est-il vraiment écologiste ? Dans sa ville d’Angers, le bilan est mitigé

Lire aussi