Réchauffement climatique en 2021 : les signaux d'alarme sont partout !

·2 min de lecture

Une nouvelle année est sur le point de tirer sa révérence. Une année durant laquelle la Terre nous a plus que jamais envoyé des signaux d’alarme. Prenons quelques minutes pour nous souvenir de quelques-uns des phénomènes météorologiques extrêmes les plus marquants de l’année.

La multiplication des événements météorologiques extrêmes

En juin, une vague de chaleur extrême faisait battre des records de température au Canada. 49,6 °C à Lytton ! Jamais pareille chaleur n’avait été vécue au-dessus de 45° de latitude nord !

Vague de chaleur, grêle, inondations, ouragans, records de froid : quand le cauchemar devient réalité !

En juillet, des pluies torrentielles se sont abattues sur l’Allemagne et la Belgique. Des maisons balayées, mais surtout, des centaines de vies emportées. Et toujours le même responsable : le réchauffement climatique anthropique.

Les inondations en Belgique et en Allemagne sont liées au réchauffement climatique

Toujours en juillet, le Bootleg Fire ravageait la côte est des États-Unis. Avec une telle violence qu’il a créé sa propre météo. Le Dixie Fire devenait, quant à lui, le deuxième plus grand feu de forêt de toute l’histoire moderne de la Californie. Des victimes parmi les populations. Et des millions d’arbres et animaux disparus. Des milliers de séquoias géants, notamment. Des arbres centenaires — parfois millénaires — hors normes qui n’ont pas pu résister à l’intensité exceptionnelle de ces incendies malgré leur écorce très épaisse.

Les États-Unis n’ont pas été les seuls à subir les affres des flammes. La Grèce, la Turquie ou encore la Sibérie. Des millions d’hectares de forêt partis en fumée. Des fumées qui s’étirent sur l’ensemble du globe. Y compris jusqu’au pôle Nord. Avec pour conséquence, un pic des émissions de CO2. Et, selon le service...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles