Rébellion du M23 en RDC: rencontre entre les chefs de la diplomatie américaine et rwandaise

REUTERS - ARLETTE BASHIZI

Dans l'est de la RDC, c’est un calme précaire qui règne ce mercredi 16 novembre après plusieurs jours d'intenses combats entre l'armée congolaise et les rebelles du M23. Ces derniers qui se trouvent actuellement à une vingtaine de km au nord de Goma. Les autorités congolaises affirment tenir leurs positions, tandis que plusieurs initiatives diplomatiques ont été observées. En marge du G20 à Bali, le secrétaire d'État américain s'est entretenu avec son homologue rwandais et le président français, Emmanuel Macron s’est prononcé sur le conflit.

« J'ai eu une rencontre importante avec Vincent Biruta. J'ai souligné l'inquiétude profonde des États-Unis à propos des violences qui se poursuivent dans l'est de la RDC, et j'ai demandé au Rwanda d'agir pour faciliter la désescalade », a écrit Antony Blinken dans un tweet accompagné d'une photo qui le montre échangeant avec le chef de la diplomatie rwandaise dans un hall d'hôtel.

Réponse de celui-ci sur la même plateforme : « J'ai réitéré l'implication du Rwanda dans les mécanismes régionaux pour amener la paix et la stabilité dans la région, et souligné le besoin de toutes les parties prenantes de travailler à une solution politique à cette crise ».

Emmanuel Macron: la priorité «réengager un processus politique»


Lire la suite sur RFI