Réanimation saturée, personnel épuisé en raison du Covid : "Les infirmières, dans mon hôpital, travaillent sur leurs jours de repos", déplore un chef du service

franceinfo
·1 min de lecture

"Les infirmières, dans mon hôpital, travaillent sur leurs jours de repos", a expliqué samedi 13 mars le docteur Charles Cerf, chef du service réanimation à l’Hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine). La situation dans les hôpitaux d’Île-de-France devient très préoccupante. Les services de réanimation commencent a être au maximum de leur capacité. Les premières évacuations de malades du Covid-19 débutent ce week-end. "La Seine-et-Marne ou le Val-de-Marne sont déjà en grande difficulté", précise-t-il.

>> Suivez en direct les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19.

franceinfo : Quelle est la situation dans votre hôpital ?

Dr Charles Cerf : La situation dans notre hôpital, comme dans la plupart des hôpitaux d'Île-de-France, est très tendue. Une augmentation incessante depuis plusieurs semaines nous a amenés à restructurer les services, augmenter les lits disponibles pour accepter les patients souffrant d'une infection Covid-19 tout en continuant à prendre en charge un flux très important habituel des patients qui n'ont pas d'infections Covid-19, avec des équipes qui sont épuisées, des effectifs qui sont limités et de grosses difficultés d'organisation, avec maintenant, dans la plupart des réanimations, un taux de saturation qui est entre 70 et 100% pour certaines d'entre elles, avec certains secteurs, en particulier la Seine-et-Marne, par exemple, ou le Val-de-Marne, qui sont déjà en grande difficulté.

Quand vont débuter les évacuations de certains patients dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi