: La réalisatrice rebondit après La Guerre est Déclarée

Avec Main dans la main, Valérie Donzelli signe son grand retour après le succès de La Guerre est déclarée. Elle a écrit cette histoire d’amour pour Valérie Lemercier, son amie, et pour son partenaire particulier Jérémie Elkaïm. Au menu: un foisonnement d’idées et de fraîcheur, moins savoureux que son précédent long-métrage mais tout aussi original.

Le couple, l’amour, l’étrangeté des sentiments. Valérie Donzelli a cherché à percer ces mystères en filmant un couple «mal assorti» condamné à vivre ensemble.
Hélène Marchal (Valérie Lemercier) est une grande maîtresse de danse de l’Opéra de Paris. Courtisée par le ministre de la culture, en prise avec les mondanités parisiennes et la rigueur du monde du ballet, elle s’ennuie. Cette grande dame n’est elle-même qu’avec Constance De La Porte (Béatrice de Staël), sa mie, sa béquille, son assistante personnelle. Elle subvient à tous ses besoins et trouve dans sa présence du réconfort.
Joachim Fox (Jérémie Elkaïm) est un jeune miroitier de Lorraine, heureux car inconscient. Virtuose du skateboard, il s’oublie dans de longues traversées de la campagne sur sa planche. Habile de ses mouvements, il se perd dans des chorégraphies kitschissimes de danse de salon. pour faire plaisir à sa sœur postière. Avec elle pour seul horizon, il passe à côté de sa vie.
Envoyé un jour à Paris pour remplacer les miroirs de l’Opéra Garnier, il rencontre Hélène Marchal. Et par un sortilège provoqué par un baiser, se retrouve collé à elle. Condamné à la suivre dans le moindre de ses faits et gestes. «Quand elle part à droite, il part à droite, quand il part à gauche, elle part à gauche» résume Valérie Donzelli dont l’idée géniale et parfaitement cinématographique était de symboliser le coup de foudre par le synchronisme des mouvements.
Avec pour toile de fond l’univers de la danse, convoqué ici pour placer Valérie Lemercier dans un monde qui lui est cher, la réalisatrice de La Guerre est déclarée nous offre une comédie ultra-chorégraphiée, où (...)

Lire la suite sur gala.fr

: La réalisatrice rebondit après La Guerre est Déclarée
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.