Le réalisateur oscarisé Paul Haggis arrêté en Italie pour agression sexuelle

Paul Haggis à New York en 2016 - Rabbani and Solimene Photography - Getty Images North America - AFP
Paul Haggis à New York en 2016 - Rabbani and Solimene Photography - Getty Images North America - AFP

Le réalisateur et producteur canadien Paul Haggis a été arrêté dans le sud de l'Italie sous le soupçon d'agression sexuelle "aggravée" à l'encontre d'une jeune femme étrangère, ont annoncé dimanche les agences de presse italiennes citant le parquet.

Le réalisateur et scénariste est "sérieusement soupçonné des crimes d'agression sexuelle et dommages corporels aggravés, crimes commis à l'encontre d'une jeune femme étrangère", ont indiqué les agences ANSA et AGI citant le procureur de Brindisi.

Paul Haggis a démenti ces allégations. "Faites des enquêtes dès que possible, je suis totalement innocent", a-t-il déclaré par l'intermédiaire de son avocat italien, Michele Laforgia, selon les agences.

Ni le bureau du procureur ni Michele Laforgia n'étaient disponibles dimanche pour répondre aux demandes d'informations supplémentaires de l'AFP.

Plusieurs fois oscarisé

Paul Haggis, 69 ans, qui a écrit et réalisé le film Crash (Collision) qui lui a valu plusieurs Oscar, devait être la vedette du festival de cinéma Allora Fest qui débutera mardi dans la ville d'Ostuni, dans la province de Brindisi.

La jeune femme victime présumée s'était trouvée avec Paul Haggis avant le festival, selon le parquet. "Le suspect aurait forcé la jeune femme, qu'il a rencontrée quelque temps auparavant, à avoir des relations sexuelles", a indiqué le procureur.

A la suite de l'un des ces rapports, la jeune femme a "été obligée de recourir à des soins médicaux", ajoute cette même source.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles