Le réalisateur de "Baby Driver", Edgar Wright, adapte au cinéma "Running Man" de Stephen King

Jérôme Lachasse
·2 min de lecture
Edgar Wright, le réalisateur de Baby Driver -  - Frazer Harrison - Getty Images North America - AFP
Edgar Wright, le réalisateur de Baby Driver - - Frazer Harrison - Getty Images North America - AFP

Alors que son dernier film Last Night in Soho reste inédit pour le moment en raison de la pandémie, Edgar Wright planche déjà sur un nouveau projet. Selon les informations du site spécialisé Deadline, le réalisateur de Shaun of the Dead et Baby Driver va adapter Running Man, un roman futuriste culte de Stephen King.

Publié en 1982 par King sous le pseudonyme Richard Bachman, Running Man se déroule dans un monde où les Etats-Unis sont devenus une dictature. Une émission de télévision intitulée La Grande Traque, où des chasseurs traquent des candidats, rencontre un grand succès. Un homme, Ben Richards, décide d'y participer pour sauver sa fille malade. Bientôt, tout le pays est à ses trousses...

Edgar Wright ne devrait pas s'inspirer de la première adaptation de Running Man (1987) avec Arnold Schwarzenegger dans le rôle principal. Le réalisateur promet une transposition fidèle, qu'il écrit avec Michael Bacall, un des acteurs fétiches de Quentin Tarantino.

https://www.youtube.com/embed/pkAN5rGGP1M?rel=0

Une adaptation fidèle

Le roman de Stephen King est inspiré d'une nouvelle de 1958 signée Robert Sheckley, qui a elle-même été adaptée au cinéma en 1983 par Yves Boisset sous le titre du Prix du danger. En raison des similitudes entre Running Man et son film, Yves Boisset avait fait condamner les auteurs du blockbuster américain pour plagiat au terme d'une longue bataille judiciaire.

Edgar Wright devrait être de retour au printemps avec Last Night in Soho, un hommage aux films d'horreur psychologique des années 1960 et 1970 qui lui a permis de collaborer pour la première fois avec Anya Taylor-Joy, la star du Jeu de la dame. Matt Smith, Diana Rigg, disparue en septembre dernier, et Terence Stamp complètent la distribution de ce film attendu pour le moment le 28 avril dans les salles françaises.

Article original publié sur BFMTV.com