RÉACTION - Un couvre-feu durci ? "On se trompe de réponse", juge la présidente de Meurthe-et-Moselle