La réaction de Benjamin Biolay à la tribune de Catherine Deneuve: "Arrêtons de détruire nos icônes"

Henri Margueritte

VIOLENCES SEXUELLES - "Signer une pétition confuse, imbécile (...) lorsqu'on est la seule star est évidemment une connerie", a déclaré Benjamin Biolay dans un long message posté dans la soirée du 11 janvier sur son compte Instagram. Ces déclarations sont la réaction du chanteur à la tribune d'une centaine de femmes dont Catherine Deneuve et Catherine Millet publiée dans Le Monde le 9 janvier dernier au sujet du "puritanisme".

Marié avec la fille de Catherine Deneuve -Chiara Mastroianni- entre 2002 et 2009, Benjamin Biolay n'a pas hésité à prendre la défense de son ancienne belle-mère, assurant qu'il faut arrêter "de détruire nos icônes et ceux et celles qui nous rendent fiers d'être Français. C'est suicidaire", ajoute-t-il.

Dans les premières phrases de son message, l'ancien gendre de Catherine Deneuve considère même que le fait d'avoir signé cette pétition "confuse, imbécile, à mille lieux des réalités" est tout simplement "une connerie" mais pas "un motif de lynchage."

À la fin de son message, Benjamin Biolay défend Catherine Deneuve en disant qu'il faut arrêter "de caricaturer et de vilipender les gens au moindre faux pas. Surtout des Françaises extraordinaires qui ont mené de grands et courageux combats", citant l'exemple de Simone de Beauvoir.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post